La légende de l'homme oiseau

Légende de l'île Mayan dans l'océan Pacifique Sud, sur Terre (Macross Zero):

 

l y a longtemps, quand ce monde venait juste de commencer
Il y avait l'océan et le vent. En ce temps-là, les humains étaient des poissons.
Puis les hommes oiseaux venus des étoiles, volèrent au-dessus de l'océan. 
Les hommes poissons étaient surpris et effrayés par les grandes ailes des hommes oiseaux
Mais ils leur dirent ceci "Vous pouvez peut-être voler, mais comment est la profondeur de l'océan?" "Si affligeant et pitoyable", rirent-ils.
Un homme oiseau s'énerva et coupa la queue et les nageoires d'un des hommes poissons.
Des jambes poussèrent de cette blessure. C'est ainsi que le premier humain, Rooy Kanu, est né.

Rooy Kanu commença son voyage à bord d'un navire car il n'y avait pas de terre en ce temps-là
Rooy Kanu assoiffé, dit dans ses pleurs "Je suis vraiment misérable. J'ai soif et il n'y a même pas une fontaine pour me désaltérer. 
Puis l'homme oiseau réveilla la tortue. 
Frappée par un rocher, elle mourut. Sa carapace devint alors les îles Mayan,et ses fragments devinrent les autres ilots qui les entourent. 
Rooy Kanu est monté au sommet de l'île et dit en pleurant "Je suis vraiment misérable pour vivre seul dans un endroit comme celui-ci". Pas même une femme, qui pourrait partager ses joie ou ses tristesses existait. Puis l'homme oiseau descendit et se brisa le cou. 
Le sang giclant de son cou prît forme humaine. C'est ainsi qu'une femme, Rooy Waka naquit.


Rooy Kanu et Rooy Waka firent l'amour et donnèrent naissance à plusieurs enfants. 
Après avoir donné naissance à ces enfants Rooy Waka partit de l'autre côté des étoiles, loin des océans.
"Ma chère femme reviens avec moi je t'en prie." Il l'a appelé et l'homme oiseau répondit 
"Mon cher mari Rooy Kanu. Quand le destin du ciel faiblira, je serai de retour.
Puis, ce jour sera connu comme celui où le chant de destruction s'étendra sur le monde."

Les poissons volants sont les premiers enfants de Rooy Kanu et de Rooy Waka.
C'est pour cette raison qu'ils peuvent voler et nager.

Procacha  (le dieu des cieux) lui a demandé d'entonner le chant de la destruction.
Au moment de l'exécuter, l'homme oiseau se coupa la tête pour empêcher le retentissement du chant.
Mais de tous temps, les hommes aiment dépasser les limites jusqu'à détruire la terre.
On dit que sa tête et son corps se rapprochent doucement et le jour viendra où retentira le chant de la destruction.

Date de dernière mise à jour : 10/08/2015