Type VF-1 "Valkyrie"

Valkyrie fighter

Symbole de la 1ère guerre spatiale, il fut le chasseur standard de l'U.N.F. et le pilier du N.U.N.F. après la guerre. Il s'agit du premier chasseur produit en série capable de se transformer en trois modes: Fighter, Battroid, GERWALK. Le VF-1 est toujours considéré comme un chef-d'œuvre d'une excellente polyvalence. 

Il reprenait la forme du chasseur classique F-14, les ailes à géométries variables furent adoptées pour un rendement optimal et avait le mérite de faciliter le mode Battroid. Le nez de l'appareil fut conçu pour améliorer la survie dans l'espace, ainsi la cellule pouvait être séparée du fuselage. Une fois séparé, le poste de pilotage pouvait être attaché aux bras d'un Battroid sans provoquer de  problème pour la déformation en GERWALK. 
Le VF-1 fut équipé d'un nouveau type de moteur, un moteur à réaction thermonucléaire FF-2001, ce type de réacteur devint ensuite la norme pour tous les chasseurs suivants. En plus de servir pour la propulsion en mode Fighter, en mode Battroid un système de conversion énergie-armure fut créé pour renforcer le blindage du chasseur en utilisant l'excédant de puissance des moteurs. 
La forme Battroid fut conçu pour augmenter les chances de survie du pilote dans les affrontements à courte portée, ainsi le pilote n'est pas directement exposé mais se trouve protégé dernière une couche de blindage, il ne voyait cependant son environnement que grâce à des caméras montés sur la tête du  Battroid. Le pilote pouvait également s'éjecter grâce à un siège éjectable.  

20

Développement

En 1999, un vaisseau spatiale s'écrasa sur Terre (le futur SDF-1 Macross) et l'existence d'extraterrestres de 10m de hauts fut avérés. Grâce aux technologies du vaisseau un projet de chasseur transformable, combinant un avion et un robot, fut mis au point pour lutter contre une possible attaque extraterrestre. Le futur chasseur devait s'occuper de la défense aérienne de flottes spatiales, du soutien d'unités au sol et de missions spéciales.
Les sociétés Stonewell et Bellcom collaborèrent à partir de février 2001 pour développer ce nouveau chasseur d'une difficulté inouïes, grâce aux technologies OTM. Par la suite d'autres sociétés travaillèrent sur le projet et le premier prototype (VF-X) vola en février 2007. En juillet 2008, sur l'île Mayan, eut lieu « l'incident de l'homme oiseau », les combats entre le VF-0 de l'U.N.F. et le SV-51 des anti-UN apportèrent des données de combats réelles qui contribuèrent de manière significative au développement du VF-1.

VF-1
Le déploiement des premiers VF-1 eut lieu en novembre 2008, seulement 4 mois avant la 1ère guerre spatiale, à cette époque la déformation en Battroid était restée sécrète. La conversion au nouveau chasseur devint cependant un problème, en effet de nombreux pilotes avaient des difficultés à manœuvrer la forme Battroid. Finalement se sont plus de 1000 chasseurs qui furent déployés avant la 1ère GS.

 

Déformation

vf1j
Sur les premiers VF-1 on choisissaient le mode en abaissant un levier, étiqueté «B» «G» «F» (Battroid, GERWALK, Fighter), cependant, pour effectuer la déformation il était nécessaire de relâcher la manette de commande. La déformation était effectuée à grande vitesse de façon entièrement automatique, chaque parties mobiles étaient actionnées par l'énergie provenant du moteur thermonucléaire. Environ 3 secondes étaient nécessaire pour passer de Fighter à Battroid en mode automatique, la transformation pouvait cependant se faire de façon manuel, ce qui permettait avec de l'entraînement de transformer le chasseur de façon plus rapide.
Initialement seul les modes Fighter et Battroid étaient prévus, cependant lors d'un test le mode GERWALK fut imaginé est inclut dans le design final.

 

Armements
L'armement du VF-1 était constitué d'un gunpod GU-11 de 55mm, de lasers ROV-20 ( montés sur la tête) en nombre différant selon le type d'appareil, ainsi que de divers bombes et missiles  nouvellement créés, ou de modèles conventionnels de type OTAN.
Dans les nouvelles armes on trouvait alors: le missile sol-air AMM-1 de forte puissante, les micro-missiles GH32 destinés à lutter contre l'infanterie et les cibles faiblement blindé, et le missile à réaction anti-vaisseau RMS-1 qui fut utilisé durant la bataille finale contre la flotte principale de Boddole Zer. 

 

Variations
Avec le temps des modifications furent apportées. Avec le bloc 5 l'avionique du poste de pilotage fut remodelé de manière significative, le levier de déformation fut installé séparément du système de direction, accélérant ainsi la transformation. Par la suite le block 6 présenta un système unique de panneaux d'affichages principaux, ainsi que l'amélioration des cibles d'acquisitions grâce à un  système d'imagerie hologramme / volumétrique à l'intérieur du poste de pilotage. Le bloc 6 fut un tel succès que de nombreux éléments du système de contrôle furent utilisés dans de nombreuse générations d'appareils variables .

 

Combat

VF-1Durant la 1ère GS le VF-1 servit principalement pour des missions de défenses aérienne et d'interceptions, afin d'empêcher la capture du Macross par les Zentradi. A la fin de la guerre il fut équipé d'équipements supplémentaires, devenant le "super-Valkyrie". Dans la bataille finale (l'opération Lynn Minmay) des munitions à réaction furent utilisés pour détruire les vaisseaux Zentradi. 
Des pilotes comme Hikaru Ichijo, Roy Focker ou encore Maximilian Jenius devinrent des héros pour leurs exploits aux combats. 

 

Retraite
Après la guerre le N.U.N.F. continua un temps à produire le VF-1, avant de le remplacer progressivement par le VF-4. Bien que la production s'arrêta en 2015 le VF-1 resta en service encore de longue années. Certains trouvèrent une deuxième vie dans secteur privé, dans le sport et les loisirs, certains étaient encore en activité dans les années 2050 (après modernisations). 
En outre, les VF-4 et VF-5000 qui lui ont succédé furent développés sur la base du VF-1, tout comme le VF-11.
C'est vers 2040 que le projet AVF fut lancé pour créer une nouvelle génération de chasseur variable. Le VF-1 garda cependant une réputation exceptionnelle en tant que chasseur le plus aimé, et symbole de l'U.N.F. Le terme "Valkyrie" devint le nom générique pour tout les chasseurs variables. 

 

  • VF-1A

    Première version du VF-1 construit en 2008, il fut le chasseur principale de l'U.N.F durant la 1ère Guerre Spatiale.
  • VF-1A personnalisé

    VF-1A destinées à des unités précise, ou à des pilotes exceptionnels.
  • VF-1D

    Principalement utilisée par l'U.N.F pour l'entraînement et l'instruction, il fut également utilisé au combat.
  • VF-1J

    Modèle construit par Shinnakasu Heavy Industries, pour améliorer les faiblesses de l'armement de la tête du VF-1A. Destiné au chef de peloton.
  • VF-1J personnalisé

    VF-1J de couleurs personnalisées
  • VF-1S

    D'un coût plus élevé que les autres VF-1 il ne fut produit quant faible nombre, est utilisé comme unité de commandement par les commandant de bataillon. 
  • VEFR-1

    Appareille de guerre électronique utilisé durant la 1ère guerre spatiale.
  • VF-1X Plus

    En 2025, l'U.N.F. approuva un programme de modernisation des VF-1. Les chasseurs qui furent mis à niveaux devinrent des VF-1X Plus.
  • Booster atmosphérique

    Le booster atmosphérique était une méthode simple, avec un bon rapport coût-efficacité, permettant d'accroître les capacités de déploiement des VF-1.
  • GBP-1S «Armored Valkyrie»

    Permit de résoudre le problème du blindage et de la puissance non exploitée du moteur.
  • FAST Pack "Super Valkyrie"

    Les industries Shinnakasu, conçurent un système additionnel pour augmenter l'autonomie et la puissance de feu des VF-1.

Date de dernière mise à jour : 02/01/2016